William Painter

Inventeur du bouchon couronné

William Painter William Painter (1838-1906) est un Américain d'origine Irlandaise, à l'age de 20 ans, à la recherche de nouvelles opportunités, il émigre en Amérique ou il s'installe à Baltimore dans le Maryland.
William Painter à déposé au cours de sa vie, 85 brevets sur des thèmes très différents comme le siège éjectable pour les passagers de trains ou la machine à détecter les faux billets, mais sa grande invention, c'est le bouchon couronné.
Dans les années 1880, en pleine mode pour les boissons gazeuses (limonades, sodas), aucun procedé de bouchage ne permettait de garantir l'étanchéité des bouteilles chargées en gaz.
Malgré plusieurs centaines de brevets déja déposés aux Etats Unis, un pourcentage important des boissons devenaient impropre à la consommation, voire même toxiques, car contaminées par les bouchons métalliques existants.
William Painter eut l'idée en 1891, d'utiliser une fine feuille de métal emboutie en couronne et doublée d'une couche de liège pour assurer l'étanchéité et la protection du liquide, d'ou le nom de son invention "crown cork". Il déposa deux brevets N° 468.258, et N° 468.226 le 2 février 1892.
Les points positifs de son invention par rapport aux procédés concurrents, étaient tout d'abord d'avoir un bouchon à usage unique, jetable, simple à utiliser, avec une étanchéité excellente, et surtout tres économique.
Painter a eu beaucoup de difficultés à convaincre les fabricants de bouteilles, pour qu'ils acceptent son système révolutionnaire, en effet, cela demandait de créer des bouteilles "spéciales" avec une collerette pouvant recevoir la capsule. Mais une fois lancé, le projet supplanta tous les autres procédés de bouchage connus.
Il déposa également des brevets pour une machine à sertir les capsules à pédale, en 1898 (photo de droite), et le fameux décapsuleur en 1894, indispensable pour oter les capsules.
Il fonda sa propre manufacture Bottle Seal Company à Baltimore, qui devint par la suite The crown Cork & Seal Company Inc. En 1906, sa société implantait des usines en France, en Allemagne, au Japon, au Brésil et bien d'autres pays. C'est également en 1906, qu'il mourut apres une vie bien remplie.
Dans les decennies qui suivirent, sa société continua à prospérer, et en 1930 elle fournissait pres de la moitié de la terre en capsules. Aujourd'hui la Crown Holdings Inc. leader du marché, represente 155 usines dans 42 pays, avec 23400 employés.



A l'origine les bouchons couronnés avaient 24 dents et étaient garnis d'une mince couche de liège, pour empêcher le contact du métal avec la boisson. A partir d'essais, d'erreurs, et de corrections, William Painter decouvrit que le nombre optimum de dents sur la capsule, était de 24, pour obtenir une étanchéité parfaite.

Cette forme de capsule resta en vigueur jusque dans les années 1930, ou un nouveau brevet fut déposé pour une capsule en fer blanc (moins cher que l'acier), avec 21 dents pour éviter d'empièter sur le brevet de W. Painter. (21 dents étant le minimum requis pour avoir une capsule étanche). Vers 1910 la couche de liège à été remplacée par du liège aggloméré jusqu'en 1960, puis par du PVC.
Depuis les années 1960, les bouchons couronnés sont fabriqués suivant la norme DIN 6099 (plan ci-dessous), qui définit également les capsules à dévisser, avec 21 dents.


Brevet 468.226.... haut
cliquez sur les documents pour agrandir l'image



Brevet 468.258.... haut
cliquez sur les documents pour agrandir l'image

Bibliographie:
The Ultimate Beer Cap Page
Wikipedia.org
Crown Holdings Inc.
Massachusetts Institute of Technology - Inventor of the week
United States Patent and Trademark Office